Pour les parents de patients

Comment les parents de patients atteints de DT1
peuvent bénéficier de la recherche Innodia ?

Actuellement, le risque de développer la maladie chez les membres de la famille est basé sur la détection dans le sang d’auto-anticorps des protéines des cellules bêta. Ces anticorps sont un type de protéine produit par les cellules du système immunitaire pouvant attaquer les cellules saines de l’organisme, car ils les identifient comme des cellules « étrangères ».

Le risque de développer un diabète de type 1 augmente avec le nombre d’auto-anticorps détectés. Cependant, ces auto-anticorps peuvent être présents depuis de nombreuses années avant qu’une personne développe un DT1. Ils apparaissent souvent pendant les premières années de vie, même chez les personnes qui ne développent un DT1 qu’à l’âge adulte. Par conséquent, une recherche plus fondamentale est nécessaire afin de découvrir des biomarqueurs plus nombreux et plus efficaces pour prédire la maladie et assurer son suivi. Ces biomarqueurs peuvent être identifiés en analysant les échantillons de sang, d’urine et de selles de patients atteints d’un diabète de type 1.

INNODIA recrute actuellement en Europe des enfants et des adultes âgés de 1 à 45 ans ayant reçu un diagnostic de diabète de type 1 au cours des 6 dernières semaines.
Par ailleurs, nous souhaitons également analyser les échantillons de sang, d’urine et de selles des membres de la famille au premier degré (frères, soeurs, parents ou enfants), car nous savons que les membres de la famille partagent les gènes des patients atteints du diabète de type 1 et présentent donc un risque plus élevé de développer la maladie.
Avec INNODIA, notre objectif est de prélever et d'analyser des échantillons de sang de 300 personnes âgées de 1 à 45 ans, dont un parent au premier degré est atteint de diabète de type 1 (qui a également été diagnostiqué avant l'âge de 45 ans), et qui ont également reçu un test positif des auto-anticorps présents dans leur sang.

La participation à cette étude nous aidera considérablement à comprendre le DT1. La participation est totalement volontaire. Si vous acceptez de participer, vous devrez signer un formulaire de consentement. Toutefois, vous êtes libre de changer d'avis et de quitter l'étude à tout moment sans justification. Si vous choisissez de ne pas participer ou si vous souhaitez quitter l’étude, vos futurs traitements et soins médicaux n’en seront pas affectés.

L'étude consiste en une première sélection basée sur la présence d’auto-anticorps chez les parents au premier degré. Si votre test des auto-anticorps est positif, nous vous demanderons d’effectuer 7 visites à l’hôpital sur une période de 4 ans.

INNODIA a mis en place un réseau de centres cliniques où les patients ayant reçu récemment un diagnostic de diabète de type 1 et les membres de leur famille peuvent participer à l'étude. Si vous êtes parent au premier degré d’un patient diabétique de type 1 et que vous souhaitez participer à notre étude, consultez simplement la carte pour savoir où se trouve le centre le plus proche et contactez-nous pour en savoir plus sur l'étude et sur la manière de participer.

Comment participer ?

Les patients diabétiques de type 1 récemment diagnostiqués et leurs parents sont encouragés à participer à cette étude en prenant contact avec l’un de nos centres cliniques en Europe. Si vous souhaitez participer à cette initiative, consultez notre carte pour sélectionner un centre à proximité de chez vous et remplissez le formulaire d’enregistrement afin que nous puissions vous contacter.


Qu’adviendra-t-il de mes échantillons ?